Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le Nord du monde de Nathalie Yot : road-trip en-dedans fragile et poétique

La Contre Allée a ce don pour dénicher des auteurs et des textes singuliers, poétiques, hors des sentiers. Le Nord du Monde de Nathalie Yot n’échappe pas à cela. En refermant ce roman, c’est l’interrogation qui en ressort. Que penser de ce texte oral, imagé, déboussolant ? Tiraillé entre ce besoin de le digérer et de laisser sortir le tout. 
« Dans ces draps où le sexe avait résolu mon tourment, je réapparaissais prisonnière. Je reconnaissais le mal de l’attachement, et des nœuds se formaient partout dans mon ami le ventre. Des doubles nœuds pas faciles à défaire. Avec les ongles. Avec les dents. On se casse tout. » 
Elle trotte. Elle fuit. L’homme-chien. Qui ne l’aime plus. Elle se dirige vers le Nord. Par tous les moyens. Ne pas s’arrêter. Ne pas le laisser la rattraper. Avancer. Se laver du passé. De lui. De sa peur. De sa peau. Ses traits.  S’arrêter à Lille. Reprendre son souffle. Goûter le corps. S’abandonner pour oublier. Entre les mains de Monsieur Pierre. Brutes. Tendres. Mâl…

Derniers articles

[Autour des livres] L'édition 2018 du Grand Prix des Blogueurs Littéraires est ouverte

Ce que l’homme a cru voir de Gautier Battistella : exploration intérieure

[Autour des livres] Interview d'Olivier pour "Danse d'atomes d'or" et "Einstein, le sexe et moi"

Des mirages plein les poches de Gilles Marchand : dérouler le fil des vies

Objet trouvé de Matthias Jambon-Puillet : jeux d’amour et de corps

L’arbre-monde de Richard Powers : aux arbres, citoyens !

Les âmes et les enfants d’abord d’Isabelle Desesquelles : à nos consciences !

Bazaar de Julien Cabocel : road-trip pour la (sur)vie

La somme de nos folies de Shih-Li Kow : grain de folie et dépaysement

Douce de Sylvia Rozelier : dans la gueule du loup