Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le blues de La Harpie de Joe Meno : a-t-on droit à une seconde chance ?

Paru en poche aux éditions Le Livre de Poche en janvier 2018 288 pages Ce livre était depuis un petit moment confortablement installé sur mes étagères. J'avais envie de partir ailleurs, découvrir l'Amérique aussi sombre puisse-t-elle être. Alors j'ai délogé Le blues de La Harpie et j'ai quitté la France sans un regard en arrière, le temps de 288 pages.  Luce est un ancien taulard. Il a purgé trois ans après avoir braqué le magasin dans lequel il travaillait, pris la fuite et dans celle-ci renversé une femme et son landau. Le bébé est mort. Luce lui, vit. Libre désormais. Ou plutôt en liberté conditionnelle.  “ C'est fou ce qu'un homme désespéré serait prêt à faire pour rester sain d'esprit. C'est fou ce qu'un homme désespéré serait prêt à faire pour éviter de se sentir si désespéré en premier lieu. ” A sa sortie, il décide de retourner dans sa ville natale. La Harpie. Il y retrouve Junior, un ex codétenu sorti quelques semaines plus tôt. Pour lui, l

Derniers articles

Des diables et des saints de Jean-Baptiste Andrea : aux confins de l'enfance

Les gens : oser rêver, rêver d'oser

Dans l'enclos des hanches de Lysiane Rakotoson : le recueil d'une naissance

Requiem pour une Apache de Gilles Marchand : rallumer les étoiles, raviver les cœurs

La fille du père de Laure Gouraige : s’émanciper par l’écriture

Brûler brûler brûler de Lisette Lombé : réveiller en nous l'animal collectif

Un garçon c'est presque rien de Lisa Balavoine : le bruit de l'adolescence

Blue Moon de Damir Karakaš : rockabilly sur fond de guerre

Des falaises de Mélanie Leblanc : élévation face à l’immensité

L’arrachée belle de Lou Darsan : s’extraire d’un quotidien figé