Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Matador Yankee de Jean-Baptiste Maudet : jusqu'à en mordre la poussière

Il était temps de vous parler du Prix Orange du Livre 2019. Matador Yankee est un excellent roman pour l'été, qui vous fera voyager à l'autre bout du monde sur les terres mexicaines où poussière et chaleur se mêleront aux personnages hauts en couleur. 
Il s'appelle Johnny. John. Juan, c'est selon. Mais la plupart du temps c'est Harper tout court. Il est mi-mexicain mi-américain. Mixité sur ces terres frontalières. Son père ? Inconnu. Mais sa chevelure blonde lui a souvent fait raconter qu'il était le fils de Robert Redford dont la ressemblance est frappante. Dont les films l'ont marqué. Ça lui a valu les moqueries étant plus jeune. Qu'importe. Et qui sait ? Harper est ni tout à fait un cow-boy, ni tout à fait un torero. Les anciens combats dans les arènes lui ont laissé quelques traces sur le corps et beaucoup d'alcool dans le sang pour oublier. Pourtant toréer, c'est encore ce qu'il fait de mieux quand il ne dilapide pas son argent dans de…

Derniers articles

Shangrila de Malcolm Knox : au creux des vagues

Je partirai, je pars toujours de Sylvia Rozelier : quand tout est écrit d'avance

La ballade silencieuse de Jackson C. Frank de Thomas Giraud : la musique dans la peau

L’œil soldat de Larry Tremblay : s'interroger sur la violence du monde

Mon chien stupide de John Fante : chienne de vie mordante

Le livre d'Amray de Yahia Belaskri : la poésie comme arme de liberté

À la ligne feuillets d'usine de Joseph Ponthus : au cœur de l'usine

Le mort était trop grand de Luis Miguel Rivas : danser aux milieux des morts

[Autour des livres] Été 2019 : préparez votre valise de livres !

Le soir du chien de Marie-Hélène Lafon : peindre les sentiments avec le corps