Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Désintégration d'Emmanuelle Richard : une haine glaçante !

Désintégration et moi ça partait bien. Le sujet m'intéressait. Le dédain des classes supérieures envers les classes inférieures. Ça me bottait bien. Et je connais bien. Issue d'une classe dite moyenne. J'ai connu les regards de travers, le mépris des autres. J'ai eu honte. J'ai été en colère. Envers eux. Ces gens. Pas ces classes.
La narratrice, devenue écrivaine reconnue, détaille par le menu ces années galères. À dix huit ans, en pleine campagne, elle célèbre son anniversaire avec deux amies bien sapées, distinguées. Classe sociale supérieure. Petits fours, traiteur. L'argent pas un problème pour elles. Ambiance plus plus pour cette fille moins moins. Déjà là choc des classes. On comprend. Déjà là, l'agacement de la narratrice. Puis voilà, qu'elle monte à la capitale. Entame des études à la Sorbonne. Se met en coloc' avec deux beaux mecs et une nana. De la "haute". Pas besoin de bosser. On se ravitaille auprès des parents. Le fossé se cr…

Derniers articles

[Autour des livres] Vos ivresses littéraires - Vincent du blog Le petit poucet des mots

Chasse à l’homme de Sophie Létourneau : provoquer le réel

Rouge pute de Perrine Le Querrec : briser le silence et les chaînes

La fille de l’espagnole de Karina Sainz Borgo : à feu et à sang

Pipi, les dents et au lit de Laetitia Cuvelier : une vie pas si rose mais pas si morose

Kuessipan de Naomi Fontaine : chroniques d’une réserve innue

[Autour des livres] Vos ivresses littéraires - Godeleine de La bibliothèque de Mademoiselle

Et vous m'avez parlé de Garry Davis de Frédéric Aribit : quand le réel flirte avec la fiction ou inversement

Tout n’est pas si fragile d’Alice Sirera : du blizzard aux hautes lumières

[Autour des livres] Vos ivresses littéraires - Margot du blog Librairie en folie