Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Le premier homme du monde de Raphaël Alix : casser les codes de la parentalité

Paru aux éditions Les Avrils en février 2021 192 pages   Si vous cherchez un premier roman drôle, tendre et qui analyse finement la masculinité, la parentalité ou encore le virilisme, alors Le premier homme du monde  de Raphaël Alix paru aux Avrils pourrait bien vous plaire. Observez ces couples danser le tango, leurs gestes, leur sensualité se mêler. Les corps qui ne font plus qu'un dans des mouvements maîtrisés, qui paraissent innés. Observez-les et arrêtez-vous sur ce couple-là, celui qui prend toute la lumière. Ce couple que forme Marcus et Rose le sont au tango comme dans la vie. Une évidence entre eux. Des inséparables. La grâce de Rose, ses gestes, son mouvement si doux, si noble lorsqu'elle se déplaçait, une madone, une statue antique, en marbre, lisse, brillante, à qui l'on aurait donné vie, et je me fichais pas mal des bouts de tissu criards et mal ficelés qui recouvraient à l'époque sa peau, ou des cheveux rouges coiffés en bataille qui lui tapissaient le crâ

Derniers articles

La nuit des terrasses de Makenzy Orcel : tournée des bars et des vies

Le blues de La Harpie de Joe Meno : a-t-on droit à une seconde chance ?

Des diables et des saints de Jean-Baptiste Andrea : aux confins de l'enfance

Les gens : oser rêver, rêver d'oser

Dans l'enclos des hanches de Lysiane Rakotoson : le recueil d'une naissance

Requiem pour une Apache de Gilles Marchand : rallumer les étoiles, raviver les cœurs

La fille du père de Laure Gouraige : s’émanciper par l’écriture

Brûler brûler brûler de Lisette Lombé : réveiller en nous l'animal collectif

Un garçon c'est presque rien de Lisa Balavoine : le bruit de l'adolescence

Blue Moon de Damir Karakaš : rockabilly sur fond de guerre