Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Quand viendra la vague d’Alice Zeniter : ou l’heure du Jugement dernier

Il y avait bien longtemps que je n’avais plus lu de théâtre, j’avais oublié à quel point il pouvait être imprévisible, percutant. À quel point le jeu pouvait se ressentir et en un sens nous appartenir. Alice Zeniter avec Quand viendra la vague m’y a redonné goût. 
Ils sont là perchés sur leur rocher à regarder la mer. Attendre la vague. Celle qui engloutira tout. Ils sont là, sur leur petite île retrouvée après des années de ville. Au milieu de rien. Une bergerie et quarante vaches. Ils observent. Ils attendent. La catastrophe évidente. Celle qui nous pend au nez d'avoir tant détruit, tant pollué, tant joué les rois du monde ou du pétrole, les rois de la thune et du consumérisme. Ils sont là, Letizia et Mateo. Ils s'aiment, comme on s'aime quand les années érodent, un peu moins bien, avec reproches et fracas mais amour malgré tout. Ils sont là, perchés au sommet de leur rocher et ils jouent. Ils jouent à qui-sauver-quand-viendra-la-vague. Qui mettre dans l'arche-roche…

Derniers articles

[Autour des livres] Interview d'Isabelle Desesquelles autour de ses romans

Hors de moi de Claire Marin : ausculter l'épreuve et la douleur

[Autour des livres] Vos ivresses littéraires - Nicole du blog Mots pour mots

UnPur d'Isabelle Desesquelles : disséquer l'indicible

[Autour des livres] Interview de Jean-Baptiste Andrea pour "Cent millions d'années et un jour" ainsi que "Ma reine"

Cent millions d'années et un jour de Jean-Baptiste Andrea : sur le rebord du monde et de l'âme

Le bus de Mélanie Richoz : laisse-moi être femme

Matador Yankee de Jean-Baptiste Maudet : jusqu'à en mordre la poussière

Shangrila de Malcolm Knox : au creux des vagues

Je partirai, je pars toujours de Sylvia Rozelier : quand tout est écrit d'avance