[Autour des livres] Vos ivresses littéraires - Nathalie du blog Eirenamg




Chaque mois, vous retrouvez les ivresses littéraires d'une blogueuse ou d'un blogueur (mais pas que) qui vous parlera de ces livres qui l'ont particulièrement marqué(e). De quoi vous donner envie je l'espère de découvrir de nouveaux titres.


Nathalie c'est une rencontre qui date maintenant d'il y a quelques années, une rencontre par le biais d'une autre blogueuse, Virginie du blog Les lectures du mouton. Tout de suite se fut l'entente. Derrière ce caractère survolté (quand on la connait) se cache une jeune femme toujours présente pour les personnes qui comptent pour elle et égale à elle-même, en toute circonstance. Je peux le dire sans rougir, elle fait partie de ces jolies rencontres qui ne déçoivent pas et ce depuis cinq ans.
Nathalie passe des classiques au très contemporain, du "feel good" à l'essai et toujours elle défend avec ferveur ces auteurs qui ont changé d'une manière ou d'une autre son quotidien.


⬥ Si tu devais choisir un livre trop peu mis en avant (récent ou non) ?

Belle Amie d’Harold Cobert pour la prouesse littéraire d’écrire à la manière de Maupassant tout en faisant réfléchir à notre époque, en gardant l’acuité et le travail sur la langue propre à l’auteur. Ce livre vous donnera envie de relire Bel Ami de Maupassant et de vous plonger dans les autres romans d’Harold Cobert. Il est à la fois divertissant, bien écrit, moderne et c’est un bel hommage à Maupassant.


⬥ Un livre à offrir à un(e) ami(e) ou un(e) inconnu(e) ? (au choix)

Les guerres intérieures de Valérie Tong Cuong car il nous met face à nos responsabilités, qu’il questionne l’identité, l’individualisme ; l’entreprise. Qu’on se retrouve dans chacun des personnages principaux, Pax ; Emi et Alexis qu’il est à la fois sombre et lumineux et qu’il fait se sentir bien à la fin de sa lecture.


⬥ Le livre qui a tout déclenché ? 

Charlotte de David Foenkinos car il m’a tenue éveillée ce soir là jusqu’à 1h  du matin, car je me rappelle encore des premières phrases de ce roman, c’est le premier livre dont j’ai parlé en public à la médiathèque et c’est ce qui m’a donné envie d’écrire des avis sur les romans. Il a été le début de belles aventures littéraires et humaines. Il a été aussi la découverte d’une artiste, des phrases apprises par cœur.


⬥ Quel livre laisserais-tu sur un banc pour le partager au plus grand nombre ? 

Coeur Naufrage de Delphine Bertholon, car le sujet, les personnages adolescents et trentenaires sont criants de vérité, car il questionne nos rêves, nos amours de jeunesse, nos blessures et notre capacité à surmonter les épreuves. Car il sublime la douleur intime et questionne notre rapport au corps qui est un sujet qui m’est chère.


⬥ Quel livre te hante encore aujourd’hui ? 

Dieu surfe au pays basque d’Harold Cobert, car son sujet sur la paternité manqué a fait écho, c’est le premier roman que j’ai lu de l’auteur. Je n’ai pas pu le lâcher et c’est le roman qui m’a le plus émue, c’est le seul où je n’ai jamais pu faire de chronique ou mettre de mots. Il m’a fait grandir et est arrivé dans mes mains au bon moment. Il m’a définitivement attaché à la manière de voir le monde de l’auteur. C’est un peu comme un joli secret ce livre , il veille sur moi dans ma bibliothèque, je ne l’ai offert qu’à de rares personnes,  il me permet de voir que depuis cette lecture je suis devenue une toute autre lectrice. Mais il me rappelle surtout pourquoi j’aime lire pour trouver des mots qui frappent au cœur, déverrouille de l’intérieur et aide à vivre. 


⬥ Si tu devais choisir ta propre question qui ne figure pas dans cette liste, laquelle serait-ce et pour quel livre ?

Quels sont les écrivains qui ont changé ma manière de vivre et de voir le monde ? 
Les romans de Valérie Tong Cuong, Delphine Bertholon, Harold Cobert, Gaëlle Nohant, Michael Uras, Julie Estève, Jerôme Attal, Sorj Chalandon ont résonné dans ma vie. Ils m’ont amené à être plus compréhensive, à avoir un regard plus acéré ou mélancolique, cinématographique, humain, vibrant,  en vivant les histoires de leurs personnages. Ils ont aussi parfois influencé mes choix de vie en me donnant du courage ou en mettant des mots sur mes maux. Ils font partie de mon petit panthéon littéraire. Pour les romans de Valérie Tong Cuong, ils m’ont appris la résilience et plus de bienveillance, pour Delphine Bertholon ils ont développé mon regard , mes sensations, la relation au corps ;  pour Harold Cobert ma capacité à être ironique, à m’adapter comme un caméléon et à profiter de la vie .Ceux de Gaëlle Nohant  m’ont fait pleurer, Michael Uras a développé ma capacité à me souvenir, une manière de voir le monde plus poétique et mélancolique avec la plume de Jérôme Attal et d’assumer mon côté romantique, ma capacité à me révolter et à dénoncer les injustices par la lecture de Sorj Chalandon.



Eirenamg sur le web

• Blog : www.eirenamg.canalblog.com
• Instagram : @namg.namg
• Facebook : Eirenamg
• Twitter : @eirenamg

Commentaires

  1. Je la rejoins pour Coeur Naufrage :-) Elle me donne envie de le relire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un livre qui m'a énormément marquée aussi, une histoire qui a beaucoup résonné aussi et surtout.

      Supprimer

Publier un commentaire

Articles les plus consultés